Le rassemblement de l'armée spartiate à Corinthe est considéré comme une « action hostile »[122]. Bien qu'Aspasie soit acquittée grâce à une « explosion » émotionnelle rare de Périclès, son ami Phidias meurt en prison ; son mentor, Anaxagore, est attaqué à l'Héliée pour ses convictions religieuses[100],[13] ; Lucien de Samosate dit dans Timon qu'il doit sa survie à Périclès[101]. J.-C., les responsables du parti démocratique décident qu'il est temps de s'attaquer à l'Aréopage, un conseil traditionnel contrôlé par l'aristocratie et autrefois l'organe le plus puissant dans l'État[5]. Vlachos souligne cependant que la défaite d'Athènes pouvait rendre l'empire spartiate beaucoup plus impitoyable, ce qui s'est effectivement produit. Il meurt à l'automne de -429, durant l'épidémie qui touche Athènes. Kagan insiste sur quatre points faibles : a) en rejetant des concessions mineures, Périclès a conduit à la guerre, b) pas assez connu par l'ennemi, il manque de crédibilité, c) trop faible, il ne peut exploiter toutes les possibilités et d) tout le plan reposait sur son chef, il fut donc totalement fragilisé par sa mort[177]. Ces sources riches en renseignements ne sont jamais neutres et leurs orientations ont fait l'objet de nombreux débats historiographiques[2]. : met en … Il propose d'abord un décret qui permet aux pauvres d'assister aux pièces de théâtre sans payer, l’État couvrant le coût de leur place. Une autre considération qui peut influencer la position de Périclès est la préoccupation vis-à-vis des révoltes dans l'empire qui pourraient se propager si Athènes se montrait faible[121]. J.-C.), Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Page pointant vers des bases relatives aux beaux-arts, Article contenant un appel à traduction en anglais, Portail:Biographie/Articles liés/Politique, Portail:Biographie/Articles liés/Militaire, Portail:Biographie/Articles liés/Entreprises, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Périclès était un homme d'état de la Grèce antique né vers 495 avant notre ère et mort en 429, 66 ans plus tard. 451 av. Vers -445, Périclès prend pour compagne une métèque originaire de Milet, Aspasie[20]. Selon Platias et Koliopoulos, Athènes, le plus fort des deux adversaires, n'avait pas besoin d'affronter directement Sparte sur le plan militaire et a plutôt « choisi de déjouer la stratégie spartiate[166] ». J.-C., Périclès obtient l'élimination politique de ce redoutable adversaire en utilisant l'« arme » de l'ostracisme. Farouche adversaire de la démocratie, il le considère dans ses textes comme responsable d'un affaiblissement moral de la société. En politique, Victor Ehrenberg fait valoir qu'un élément de base de l'héritage de Périclès est l'impérialisme athénien, qui nie la véritable démocratie et la liberté aux gens, sauf d'un État dominant[202]. J.-C.).. Fils de l'homme politique Xanthippe et d’Agaristé, laquelle appartient à la puissante famille des Alcméonides, il est influent durant l'âge d'or de la cité, plus précisément entre les guerres médiques et la guerre du Péloponnèse, Périclès fait de la Ligue de Délos un empire athénien … Membre de la tribu acamantide, il a pour père Xanthippe, un homme politique important qui s'est opposé à Miltiade et qui, bien qu'ostracisé en -485/-484, est revenu dans la cité pour commander le contingent athénien dans les victoires grecques au cap Mycale et à Sestos cinq ans plus tard[6]. J.-C., ayant une fois de plus sous son contrôle les leviers du pouvoir[29]. J.-C., Paris, 1962; Le Travail en Grèce et à Rome, Paris, PUF, Que sais-je?, 1966; Les Institutions grecques, Paris, Armand Colin, 1968; La Tyrannie dans la Grèce antique, Paris, PUF, 1969; La Colonisation dans l'Antiquité, Paris, Nathan, 1970; Histoire d'une démocratie, Athènes, Paris, Le Seuil, 1971; Histoire … Sous la direction d'Éphialtès, nouveau chef du parti démocratique, il attaque en justice l'aristocrate Cimon et participe à la lutte contre l'Aréopage. Périclès est salué comme « l'idéal-type de l'homme d'État parfait dans la Grèce antique » et son oraison funèbre est aujourd'hui synonyme de la lutte pour la démocratie participative et la fierté civique[173],[208]. Donald Kagan considère que sa stratégie a été « une forme de pensée magique qui a échoué », Barry S. Strauss et Josiah Ober ont déclaré « qu'en tant que stratège, il a échoué et mérite une part du blâme pour la grande défaite d'Athènes » et Victor Davis Hanson croit que Périclès n'avait pas élaboré une stratégie claire pour une action offensive efficace qui rende possible l'arrêt de la guerre par Thèbes ou Sparte[174],[175],[176]. Périclès : la démocratie athénienne à l'épreuve du grand homme. J.-C., les oligarques de Thèbes conspirent contre la faction démocratique. (H1) INDIQUER DATE DES ÉVALUATIONS CONTROLE INTERMEDIAIRE DE CONNAISSANCES PURES A LA FIN DE LA QUESTION 1 : ASSOCIE AU CHAPITRE INTRODUCTIF (« LE TEMPS ») = ENV. Sujet : Périclès et la Démocratie Athénienne ... Cette guerre dure de 431 à 404 av. Le parti démocratique devient progressivement dominant dans la vie politique et Périclès semble disposé à suivre une politique populiste afin de flatter le public. Ces conditions sont rejetées, et, aucun des deux camps n'étant prêt à faire marche arrière, les deux parties se préparent pour la guerre. associés aux décisions et détenteurs du pouvoir. Par conséquent, il a adopté une législation accordant aux classes inférieures l'accès au système politique et aux magistratures publiques, dont elles étaient jusqu'alors écartées en raison de leurs moyens limités ou de leur humble naissance[152]. Périclès, en grec ancien Περικλῆς / Periklễs, est un stratège, orateur et homme d'État athénien (Athènes vers 495 av. En savoir plus sur notre politique de confidentialité. Périclès, en grec Periklếs (v.495-Athènes 429 av. L'Acropole, bien qu'en ruines, est toujours un symbole de l'Athènes moderne. Fils de l'homme politique Xanthippe et d’Agaristé, laquelle appartient à la puissante famille des Alcméonides, il est influent durant l'âge d'or de la cité, plus précisément entre les guerres médiques et la guerre du Péloponnèse, Périclès fait de la Ligue de Délos un empire athénien et mène ses compatriotes au cours des deux premières années de la guerre du Péloponnèse. Agaristé est l'arrière-petite-fille du tyran de Sicyone, Clisthène, et la nièce du réformateur athénien également appelé Clisthène, autre Alcméonide[Note 2],[9]. Paparrigopoulos écrit que ces chefs-d'œuvre sont « suffisants pour rendre immortel le nom de la Grèce dans notre monde[173] ». J.-C., un décret semble avoir imposé la monnaie d'argent, les poids et les mesures athéniens à l'ensemble des alliés[67], précisant que l'excédent d'une opération de la frappe des pièces va dans un fonds spécial[81],[Note 5]. Selon Terry Buckley, l'objectif du décret est un nouveau mandat pour la ligue de Délos et pour la collecte du phoros (tribut)[67]. C'est paradoxalement la défaite en Égypte et la contestation par plusieurs cités, comme Milet et Érythrée qui renforce la pression athénienne sur ses alliés[78]. JC. J.-C., il conduit « mille colons athéniens » en Chersonèse de Thrace pour augmenter la présence grecque dans la région. Atteint par la peste, Périclès s'éteint au début de la seconde guerre du Péloponnèse, le 1er janvier 429 avant J.-C., à Athènes. The specific … Au Ve siècle av. En 431 av. Parce que les cités-États (polis en grec) de la Grèce ancienne, et en particulier Athènes, nous ont livré … J.-C., le roi des Perses Xerxès Ier est assassiné par son ministre Artaban et les Égyptiens en profitent pour se soulever. Toujours prudent, il ne s'est jamais engagé de son propre gré dans une bataille incertaine et il n'a pas cédé aux « vaines impulsions des citoyens[163] ». Il l'emporte en proposant de rembourser la ville de tous les frais sur ses propres deniers, en échange de quoi il dédicacerait les monuments en son propre nom[75]. Les ennemis de Périclès reprochent à Aspasie sa naissance à Milet. Périclès a vécu les deux premières années et demie de la guerre du Péloponnèse et, selon Thucydide, sa mort a été un désastre pour Athènes puisque ses successeurs ne furent pas de sa trempe. MLA (7th ed.) La maladie exacte est incertaine, et a été la source de beaucoup d'échanges entre historiens[Note 9]. PPO : Périclès et la démocratie athénienne Objectif : Montrer comment Athènes associe régime démocratique et établissement d’un empire maritime. La démocratie à Athènes aux Ve et IVe siècles av. However, formatting rules can vary widely between applications and fields of interest or study. Planification annuelle de l`enseignement. Les autres disciples de Socrate, comme Antisthène, sont aussi hostiles à Périclès[142]. Seuls les citoyens ont le droit de vote. Pendant la guerre du Péloponnèse, pour gouverner, la dépendance de Périclès vis-à-vis du soutien populaire est évidente[155]. : restreint la citoyenneté aux enfants nés de père citoyen et de mère fille de citoyen. L'Ecclésia L'Ecclésia est l'assemblée qui réunit tous les citoyens sans condition de richesse. La mise en place de la démocratie athénienne fait l’objet d’un long processus qui s’est étalé sur près d’un siècle et qui a été ponctué par 3 grandes phases : en 621 av. Edmond Lévy en conclut qu'il avait plus « la compétence d'un ministre de la guerre que d'un général »[162]. Son père est... Périclès : biographie du père de la démocratie athénienne, Cicéron : biographie courte d'une figure de la Rome antique, Ponce Pilate : biographie courte, dates, citations, Damoclès : biographie courte, dates, citations, Brutus : biographie courte, dates, citations, Jules César : biographie du général romain conquérant de la Gaule, Clisthène : biographie courte, dates, citations, Crassus : biographie courte, dates, citations, Charles Martel : biographie courte, dates, citations, Thucydide : biographie courte de l'historien grec. Tout cela était trop étonnant pour être naturel et Aspasie était trop brillante pour être une honnête femme. Cimon vainc les Perses à Salamine de Chypre mais meurt de maladie en 449 av. Selon certains, c'est d'ailleurs parce qu'elle n'était pas une femme mariée qu'elle disposait de tant de liberté. Elle comptait au Vème siècle avant Jésus Christ habitants et représentait une surface de 2600km². Son moral miné, il fond en larmes[140]. De cette période complexe, l'existence de la paix de Callias, traité qui aurait mis fin aux hostilités entre les Grecs et les Perses, est vivement contestée et ses détails et sa négociation sont tout aussi ambigus[62]. Les réformes de Clisthène au début du Vème siècle avant JC réduisent fortement leur influence politique. Pour d'autres auteurs anciens comme Callias et Eschine, elle fut professeur de rhétorique[26]. L'influence de ce personnage sur son époque fut si grande qu'on surnomme généralement cette période "le siècle de Périclès". Export a citation. L'assassinat d'Éphialtès en 461 av. Imprint Paris, Presses universitaires de France, 1962. L'historien Ernst Badian écrit qu'une paix entre Athènes et la Perse a été ratifiée en 463 av. Les principales institutions démocratiques athéniennes (V. Dans l'été de la même année, une épidémie éclate et décime la population d'Athènes[134],[Note 8]. Enfin, une conclusion populaire est que ceux qui lui ont succédé ont manqué de ses capacités et de son caractère[182]. S’approprier un questionnement historique Mettre un évènement ou une figure en perspective (contextualiser) ; développer la pratique de l’oral. Par conséquent, il a demandé aux Spartiates d'offrir un quid pro quo : en échange de l'annulation du décret mégarien, Sparte doit abandonner sa pratique d'expulsion périodique des étrangers de son territoire et reconnaître l'autonomie de ses alliés ; une demande qui montre que l'hégémonie de Sparte est également importante[120]. J.-C.) est un homme politique et stratège athénien de la Grèce antique, dont l’importance dans l’histoire d’Athènes a été jugée si primordiale que l’on dénomme souvent le siècle où il a vécu « siècle de Périclès ». Parfois admirateur du stratège, il reste un critique de son œuvre politique dans l'héritage de la pensée platonicienne. J.-C., l'armée spartiate pille l'Attique pour la deuxième fois, mais Périclès maintient sa stratégie initiale[131]. Les Athéniens demandent leur extradition immédiate, mais, après la bataille de Coronée, Périclès est forcé d'admettre la perte de la Béotie afin de récupérer ses soldats capturés pendant cette bataille[29]. Voyant le pillage de leurs fermes, les Athéniens sont scandalisés et ne tardent pas à exprimer indirectement leur mécontentement envers leur stratège, que beaucoup d'entre eux considèrent comme responsable de la guerre. La situation ne l'empêche pas d'entreprendre de grands travaux avec l'aide de Phidias, vers -450. 1 PASQUALE PASQUINO Democracy Ancient and Modern: Divided Power 1 Discussion 41. J.-C. Périclès se sert de la ligue de Délos et son trésor pour détourner le consentement juridique de celle-ci mais ne porte heureusement pas atteinte à la fonction économique athénienne. En philosophie, il continue à inspirer les penseurs modernes comme Gilles Deleuze qui publie en 1988 Périclès et Verdi et pour qui la passivité de Périclès est le symbole du « pathos dans la raison, le désespoir du monde, l’éventualité du désastre »[205]. En 465 av. Ces chantiers monumentaux fournissent du travail à toutes les corporations d'artisans ainsi qu'aux pauvres et renforcent sa politique sociale[85]. Puisqu'Aspasie, citoyenne de Milet, et Périclès, citoyen d'Athènes, ne jouissent pas de l'épigamie[24], il est peu probable qu'ils aient pu se marier. Selon Claude Mossé, au-delà d'un différend institutionnel et philosophique, l'antagonisme entre Cimon et Périclès s'inscrit dans une rivalité de personnes et de familles : « le fils de Xanthippe désire infliger au fils de Miltiade le même ostracisme que celui-ci avait infligé à celui-là » vingt ans auparavant[49]. Selon Josiah Ober, professeur à l'université de Princeton, la stratégie de reconstruction des murs a radicalement modifié l'utilisation de la force dans les relations internationales grecques[165]. JC. Thucydide, admirateur de Périclès, soutient qu'Athènes a « [le nom de] démocratie mais, en fait, [est] régi par son premier citoyen[147] ». Les citoyens se réunissent dans une assemblée nommée l’Ecclésia, où les votes se … Périclès, conscient que la stratégie de l'ennemi serait d'envahir et de ravager le territoire, a déjà fait évacuer toute la population de la région à l'intérieur des Longs Murs[123]. En 451 av. 454 av. Selon Paparrigopoulos, l'histoire a donné raison à Cimon, parce qu'Athènes, après la mort de Périclès, a sombré dans l'abîme de l'agitation politique et de la démagogie. Juste avant l'éruption de la guerre du Péloponnèse, Périclès et deux de ses proches, Phidias et Aspasie, font face à une série d'attaques personnelles et judiciaires, notamment pour détournement[97]. Doc 2 - L’action et les amis de Périclès par Plutarque Sur la démocratie « Thucydide* présente le gouvernement de Périclès comme une sorte d'aristocratie, à laquelle on donnait le nom de démocratie, mais qui était, dans le fait, une principauté régie par le premier homme de l'État. Plutarque donne les noms des accusateurs : Simmias[94], Lacratidas[95], Cléon[96]. Sous Périclès (-495 ; -429), la démocratie athénienne est ségrégative car tout le peuple n'est pas citoyen. Selon un autre historien, Justin Daniel King, la démocratie radicale a bénéficié aux personnes, mais a porté atteinte à l'État[155]. Gorgias, dans le dialogue homonyme de Platon, utilise Périclès comme un exemple d'orateur puissant[196]. Mais la démocratie athénienne reste incomplète car tous tous les habitants de la cité ne sont pas citoyens et le pouvoir demeure souvent entre les mains des mêmes individus (ex. J.-C., les réformes … Si Périclès a été le sujet de nombreuses réflexions philosophiques, politiques et historiographiques, dans l'art, après la période romaine, il n'a suscité que peu d’œuvres majeures. Il embellit aussi la … • Par ailleurs, la démocratie athénienne n'est possible que grâce à l'esclavage (le citoyen, qui fait travailler ses esclaves, peut ainsi dégager du temps pour les affaires publiques) et aux contributions forcées des alliés (le trésor de la ligue de Délos) qui financent une partie des fêtes, la construction des monuments publics et les indemnités parlementaires… Selon les dispositions les plus strictes du décret, même proposer une utilisation différente de l'argent ou des navires entraînerait la peine de mort. L'historien Loren J. Samons II fait cependant valoir que Périclès aurait eu suffisamment de ressources pour faire une carrière politique avec des moyens privés, s'il l'avait choisi[47]. C'est sous la direction de ce stratège réélu à quatorze reprises que la cité de l'Attique connut son apogée, tant dans le domaine politique que dans les arts et la littérature. La révolte de Samos est l'un des derniers grands événements militaires avant la guerre du Péloponnèse. Ils sont libres de proposer des amendements sur les projets de loi et leur temps de parole est équitablement réparti. Il étend ainsi son influence et renforce la démocratie de la cité en compagnie d'Ephialte. La liberté sociale et de parole d'Aspasie, sortant et discutant en public avec Périclès, a pu choquer les Athéniens pour qui la place d'une bonne épouse est au gynécée et contribuer à sa réputation de mœurs licencieuses[22]. Cependant Socrate jette le discrédit sur la rhétorique renommée de Périclès, affirmant ironiquement que, depuis qu'il a été éduqué par Aspasie, formatrice de nombreux orateurs, il serait supérieur en rhétorique à une personne instruite par Antiphon[197].